RSE  •  COVID-19  •  Communication - Presse

Citoyens rapatriés en Europe grâce à des vols humanitaires d’Air France et de KLM au départ de la Colombie

Boeings 787-900 d’Air France et KLM sur la piste de l’aéroport international El Dorado le 20 mai 2020

 

25 vols organisés de la Colombie vers la France et les Pays-Bas au cours des deux derniers mois.
6900 citoyens européens de 22 nationalités ont pu rentrer chez eux.

 

Bogota, le 22 mai 2020. - La crise sanitaire mondiale provoquée par le coronavirus a donné lieu à la plus grande opération de rapatriement réalisée dans le monde. Des centaines de milliers de voyageurs ont voulu rentrer chez eux dès que possible, au milieu de la fermeture des frontières et des espaces aériens, ce qui a représenté un défi opérationnel inimaginable.


Lorsque le gouvernement colombien a annoncé la fermeture de ses frontières à partir de la troisième semaine de mars, comme mesure de protection contre la pandémie, des centaines de citoyens et résidents européens qui se trouvaient dans le pays ont demandé de l’aide pour pouvoir rentrer chez eux. Face à cette situation, Air France et KLM ont entrepris de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour rapatrier le maximum de personnes.

 

Un effort conjoint entre le gouvernement colombien, les ministères des Affaires étrangères de France et des Pays-Bas et leurs ambassades dans le pays.


Grâce au travail réalisé en étroite collaboration entre le Gouvernement colombien, le Ministère des affaires étrangères de la France et des Pays-Bas, il a été possible d’identifier et de hiérarchiser les besoins des différents pays. Les ambassades ont fait un travail extraordinaire en demandant et en obtenant les autorisations nécessaires pour le lancement de 25 vols spéciaux dédiés exclusivement au rapatriement des citoyens et résidents européens.

L’exploitation de ces vols de sauvetage est très complexe en raison des nombreuses exigences auxquelles les compagnies aériennes doivent satisfaire et des restrictions imposées par l’urgence sanitaire aux compagnies aériennes. Outre le soutien essentiel des autorités, ces vols de rapatriement ont été rendus possibles grâce à l’engagement et à la solidarité des équipes d’Air France et de KLM, du personnel commercial et des aéroports, des pilotes et des équipages de cabine, fiers de contribuer à cette tâche humanitaire.

 

6 900 personnes de 22 nationalités ont pu rentrer chez elles de Colombie


Au cours des deux derniers mois, Air France et KLM ont opéré 25 vols humanitaires de Bogota à Paris et à Amsterdam, permettant ainsi le rapatriement de 6900 étrangers, pour la plupart des Français et des Néerlandais, mais au total 22 nationalités sont rapatriées.

Cette semaine, les deux compagnies ont opéré chacune un vol de sauvetage. Le lundi 18 mai, Air France a fait venir 179 Colombiens dans le pays, qui ont été empêchés par la crise sanitaire de quitter l’Europe sur des vols commerciaux. Deux jours plus tard, le 20 mai, Air France a opéré un vol de retour à Paris transportant 194 citoyens français. De son côté, KLM a opéré un vol humanitaire le jeudi 21 mai, permettant le retour à la maison de 292 passagers de 22 nationalités.


Tant que le besoin persistera, Air France et KLM espèrent continuer à soutenir le retour chez eux des citoyens européens, pour autant qu’ils obtiennent les autorisations nécessaires.

 

Air France rappelle que la santé et la sécurité de ses clients et de son personnel constituent une priorité absolue pour la compagnie. Toutes les équipes de la société sont pleinement mobilisées pour assurer à leurs clients le meilleur niveau de sécurité sanitaire et leur garantir un voyage en toute confiance. Les vols de rapatriement sont conformes à toutes les mesures d’hygiène et de sécurité mises en œuvre par Air France et KLM.

 

En savoir plus:

www.airfrance.com.co

www.klm.co

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Besoin d'envoyer un colis/document?